Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Revoir Paris

Visualiser l'album

Revoir Paris
Bons baisers de Barbès Sannois la brocante Festin Choc culturel

Revoir Paris pendant les vacances; revoir Paris, quel émoi ! Revoir Paris, ville de mes errances; revoir Paris, c'est ma joie...
En fait, c'était pas trop la joie car, en ce septembre 2008, c'était mon plus court séjour et le plus coûteux à Paname. M'enfin, cela fait toujours plaisir de partir à an-dafy. Déjà que beaucoup en rêvent...
J'ai déposé ma demande de visa le 9 septembre à 8h. Au Consulat général de France, on me dit qu'on va m'appeller dans la journée. On ne m'appellera jamais. Je viens donc au Consulat, à 16h, pour voir. C'est fermé !! Or, je dois prendre l'avion le soir même à 21h 30. Je fais appeller le Consulat par le service de sécurité. On me demande si je peux ouvrir le portail. Une plaisanterie, bien sûr, vu que le Consulat est un véritable bunker. 15 mn plus tard, une vazaha, sympathique du reste, descend avec mon passeport muni du précieux sésame pour l'espace Schengen. Je viens de battre mon propre record : obtenir un visa en 8h chrono !
Photo ci-dessus, Sannois (95), une banlieue calme, sans HLM ni caillera, là où je descend quand je viens à Paris.